LES GENS

Forum avec chat
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles

Aller en bas 
AuteurMessage
po
Vieille nana
po

Nombre de messages : 747
Localisation : paeuriss , bwive, strenkels
Date d'inscription : 18/11/2005

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyDim 8 Avr - 12:47

en général from amnesty internationnal


Amnesty International et Handicap International résilient leurs contrats d'assurance avec Axa
Pour protester contre ses investissement dans la fabrication de mines et de BASM.



Jeudi 1er mars 2007.
A l’occasion du 8ème anniversaire de l’entrée en vigueur du Traité d’Ottawa interdisant les mines antipersonnel, Amnesty International et Handicap International décident de résilier leurs contrats d’assurance avec le Groupe AXA. En effet, celui-ci n’a pas donné suite aux demandes réitérées des deux associations de cesser tout investissement direct ou indirect vers des fabricants de mines antipersonnel et de bombes à sous-munitions (BASM).



En l’absence de réponse à leur demande, exprimée par une lettre adressée le 26 janvier dernier à Henri de Castries, Président du Directoire d’AXA, Amnesty International et Handicap International ont confirmé leur décision de résilier l’ensemble de leurs contrats d’assurance passés avec ce groupe.
Dans ce courrier, les deux associations demandaient en premier lieu à AXA de renoncer à ses investissements indirects (actifs gérés pour compte de tiers) dans les entreprises productrices de mines antipersonnel. Pour Amnesty International et Handicap International, de tels investissements violent l’esprit et la lettre du Traité d’Ottawa, ratifié par la France depuis 1997. L’interpellation comportait en second lieu un appel à AXA à reconsidérer ses investissements directs et indirects dans les entreprises fabricant des BASM, armes qui violent le droit international humanitaire.

Cette décision intervient au terme de plusieurs mois d’échanges et de rencontres insatisfaisantes entre les deux associations et le Groupe AXA : En avril 2006, celui-ci avait décidé d’arrêter tout investissement direct dans des entreprises fabriquant ou faisant commerce de mines antipersonnel, en référence à la loi française d’application du Traité d’Ottawa. Interpellé par les deux association sur la poursuite de ses investissements indirects dans les entreprises productrices de mines, AXA n’avait pas donné suite. Pour les deux associations, il n’est pas acceptable qu’une société française puisse proposer à ses clients des produits financiers incluant des actifs dans des entreprises liées à des activités sanctionnées par la législation française.

En octobre 2003, un rapport de l’ONG belge Netwerk Vlaanderen révélait que cinq des plus grandes banques implantées en Belgique (AXA, Dexia, Fortis, ING et KBC) investissaient de manière massive dans les producteurs d’armes. Suite à l’interpellation de ces banques, une loi d’interdiction des financements dans les producteurs de mines antipersonnel a été votée par la Belgique. Toutefois AXA n’a pas considéré nécessaire d’appliquer cette mesure en France, affirmant que la loi française n’interdirait pas explicitement de tels investissements. D’autre part, à l’exception d’AXA, toutes les banques interpellées en Belgique ont finalement fait évoluer leur politique d’investissement dans les fabricants de BASM. Tout en affirmant suivre les discussions internationales sur la question, AXA n'envisage pas de modifier sa politique tant que ces armes n'auront pas fait l'objet d'une interdiction légale. Selon un rapport de Netwerk Vlaanderen, AXA aurait investi en 2006, 5,5 milliards de dollars dans 13 compagnies fabriquant des BASM.

A la suite de la décision de résilier leurs contrats d’assurance avec AXA, Amnesty International et Handicap International relancent leur mobilisation commune de l’opinion publique initiée en 2006 (cartes-pétition, campagne internet), pour convaincre le groupe de mettre en adéquation son discours d’entreprise responsable et sa politique d’investissements financiers.

Vendredi 23 février, à l’appel du gouvernement norvégien et des ONG, 46 états, dont la France, ont signé une déclaration commune les engageants à aboutir en 2008 à la signature d’un « traité d’interdiction des armes à sous-munitions, qui provoquent des souffrances inacceptables sur les civils », une situation douloureusement illustrée par la récente guerre au Liban.



États-Unis. Un nouveau rapport d'Amnesty condamne les conditions de détention à Guantánamo



Fermez Guantanamo maintenant
© Laurent Hini pour Amnesty

La grande majorité des personnes toujours détenues à Guantánamo sont maintenues dans des conditions cruelles d'isolement qui bafouent les normes internationales, selon un nouveau rapport USA: Cruel and inhuman – Conditions of isolation for detainees in Guantánamo Bay publié par Amnesty International ce jeudi 5 avril.

La plupart des détenus subissent un régime dur pendant toute leur détention, confinés dans des cages grillagées ou des cellules à sécurité maximale. En outre, un nouvelle installation ouverte en décembre 2006, connue sous le nom de Camp 6, a créé des conditions encore plus dures et semble-t-il plus permanentes d'isolement extrême et de privation sensorielle.

Les détenus sont confinés vingt-deux heures par jour dans des cellules d'acier individuelles et fermées, où ils sont presque entièrement coupés de tout contact humain. Ces cellules ne possèdent pas de fenêtres extérieures, ni d'accès à la lumière naturelle ou à l'air frais. Aucune activité n'existe, et les détenus sont soumis à un éclairage permanent et à une surveillance constante des gardiens par les ouvertures des portes de cellules. Les détenus se livrent à l'exercice seuls, dans une cour entourée de murs élevés, où la lumière du jour ne parvient guère ; les détenus ne se voient souvent proposer de sortir que la nuit, et peuvent ne pas voir la lumière du jour pendant plusieurs journées.

Les autorités des États-Unis ont décrit le Camp 6 comme une «installation ultra moderne», plus sûre pour les gardiens et «plus confortable» pour les détenus. Cependant, Amnesty International estime que ces conditions, telles qu'elles apparaissent sur des photographies ou sont décrites par des détenus ou leurs avocats, contreviennent aux normes internationales pour un traitement humain. Ces conditions, à certains égards, semblent plus strictes que les niveaux les plus durs de «sécurité maximale» sur le territoire des États-Unis, qui ont été critiqués par la communauté internationale comme étant incompatibles avec les traités relatifs aux droits humains et leurs normes.

Environ 80 p. cent des quelque 385 détenus actuels de Guantánamo seraient à l'isolement, ce qui constitue une inversion de tendance par rapport aux mesures précédentes visant à faciliter les conditions et permettre aux détenus de communiquer davantage. Selon le Pentagone, à la mi-janvier 2007, 165 détenus ont été transférés au Camp 6 depuis d'autres installations de la base. Une centaine de détenus sont maintenus à l'isolement au Camp 5, une autre installation de sécurité maximum.

Un groupe comportant jusqu'à 20 personnes serait détenu à l'isolement au Camp Echo, une installation située à l'écart des autres sur la base, où les conditions de détention ont été décrites par le Comité international de la Croix Rouge (CICR) comme «extrêmement dures».

Shaker Aamer, résident du Royaume-Uni et ancien négociateur du camp, est détenu à l'isolement complet au Camp Echo depuis septembre 2005. Saber Lahmer, un Algérien pris en Bosnie, a également passé ces dix derniers mois au Camp Echo. Ces deux hommes seraient confinés dans de petites cellules dépourvues de fenêtre, sans pouvoir faire aucun exercice ni rien posséder, sauf un exemplaire du Coran. Saber Lahmer aurait refusé de quitter sa cellule à l'occasion d'une visite prévue de son avocat en mars, suscitant de graves inquiétudes sur sa santé mentale.

La sécurité du camp aurait été considérablement renforcée après une grève de la faim prolongée et la mort de trois détenus apparemment par suicide, en juin 2006. De nombreuses personnes transférées au Camp 6 se trouvaient auparavant au Camp 4, où elles vivaient dans des bâtiments communs et avaient accès à diverses activités. Le Camp 4 n'accueillerait plus que 35 détenus environ, contre 180 en mai 2006.

«Il semble que les détenus soient placés dans des conditions de détention extrêmes non pas en raison de leur comportement individuel», a précisé Amnesty International, «mais de procédures opératoires plus dures dans le camp».

Parmi les personnes détenues à l'isolement dans les Camps 5 et 6 figurent des détenus devant être libérés ou transférés, dont un certain nombre d'Ouïgours, des musulmans chinois devant être libérés mais qui ne peuvent être renvoyés en Chine à cause du risque de persécution.

Notre organisation craint que ces conditions de détention, en plus de leur inhumanité, puissent avoir de graves effets sur la santé psychologique et physique de nombreux détenus, exacerbant le stress inhérent à leur détention à durée indéfinie, sans procès ni accès à leurs familles. Les avocats ayant récemment rendu visite à des détenus au Camp 6 ont exprimé des inquiétudes quant aux conséquences des conditions de détention sur la santé mentale d'un certain nombre de leurs clients.

Amnesty International demande que Guantánamo soit fermé et que les détenus soient inculpés et jugés dans le respect des normes internationales pour un procès équitable, ou qu'ils soient libérés.

Entre-temps, notre organisation exhorte le gouvernement des États-Unis à prendre des mesures immédiates pour améliorer les conditions de détention du camp, afin que tous les détenus soient traités dans le respect du droit international et de ses normes.

Les autorités doivent notamment s'assurer qu'aucun détenu ne soit soumis à une détention prolongée à l'isolement dans des conditions de privation sensorielle, et permettre aux détenus plus de communication et d'activités, ainsi qu'un contact régulier avec leurs familles, avec la possibilité de recevoir des visites ou des appels téléphoniques.

Amnesty International demande également au gouvernement de donner accès à Guantánamo à des professionnels de santé indépendants afin d'examiner en privé des détenus, et de permettre les visites d'organisations de défense des droits humains indépendantes et d'experts des droits humains des Nations unies.

Pour de plus amples informations, voir : USA: Cruel and inhuman – Conditions of isolation for detainees in Guantánamo Bay (index AI : AMR 51/051/2007), http://web.amnesty.org/library/Index/ENGAMR510512007
Revenir en haut Aller en bas
https://ragondin.actifforum.com
po
Vieille nana
po

Nombre de messages : 747
Localisation : paeuriss , bwive, strenkels
Date d'inscription : 18/11/2005

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyMer 11 Avr - 12:08

Polémique de plus en plus vive autour des indemnités de Noël Forgeard
Plus de 8 millions d'euros d'indemnités ont été versés à l'ancien co-président d'EADS lors de sa démission en 2006. Des sommes jugées "scandaleuses" et "injustifiées" par les syndicats et de nombreux candidats à l'élection présidentielle. Ségolène Royal demande l'annulation du plan de restructuration d'Airbus.

Polémique après l'annonce mardi du montant des indemnités de départ accordées à l'ancien co-président d'EADS, Noël Forgeard, pour plus de 8 millions d'euros. Alors que le groupe européen d'aéronautique s'apprête à lancer son plan de restructuration Power 8 qui prévoit la suppression de 10.000 emplois en Europe, le "parachute doré" dont a bénéficié l'ex-patron suscite ce mercredi des réactions indignées de la part des syndicats et de certains candidats à l'élection présidentielle.

Dans un document adressé mardi aux actionnaires par le conseil d'EADS en vue de l'Assemblée Générale du 4 mai, il est précisé que l'ancien président d'Airbus a perçu lors de son départ en juillet 2006 six mois de préavis, soit 1.223.317 euros et des indemnités de départ de 4.893.268 euros. A ces sommes s'ajoute, depuis le début de l'année, une indemnité de non-concurrence de deux ans qui représente un montant brut mensuel de 101.917 euros, soit un total de 2.444.008 euros.

Des sommes d'autant moins bien acceptées que Noël Forgeard avait dû démissionner un an après sa prise de fonction en raison des retards dans la livraison de l'Airbus A380. L'ancien dirigeant est aussi au coeur d'un scandale né de l'exercice de ses stocks options peu avant l'annonce des retards. Cette opération lui avait rapporté une plus-value de quelque 2,5 millions d'euros.

Au sein du groupe européen, les réactions sont vives. Les principaux syndicats d'Airbus estiment "scandaleux" et "choquant" le montant des indemnités versées à Noël Forgeard, alors même que les salariés de l'entreprise doivent affronter des suppressions de postes. "Alors qu'on fait un plan de restructuration, les actionnaires ont accepté les conditions négociées par Forgeard. J'ai du mal à comprendre que d'un côté on parle d'économies et que de l'autre côté on accepte ses conditions", a ainsi déclaré mercredi à l'AFP Jean-François Knepper, délégué syndical FO et vice-président du comité européen d'Airbus.

Bernard Van Craeynest, le président de la CFE-CGC, deuxième syndicat d'Airbus a quant à lui déploré le versement d'une "prime à l'incompétence", à l'origine d'un "fossé" croissant entre certains dirigeants et l'ensemble des salariés.

A moins de quinze jours de l'élection présidentielle, la polémique est également reprise par certains candidats à l'Elysée. Ségolène Royal a dénoncé ce mercredi un "scandale" et une "provocation", demandant "aux dirigeants d'Airbus de retirer la totalité du plan" Power 8 pour mettre à plat "la façon dont sont justifiées les suppressions d'emplois." La candidate socialiste à l'élection présidentielle a promis, si elle était élue, que "l'Etat mettra en place de vraies politiques industrielles et ne tolèrera pas que des dirigeants qui ont échoué partent avec la caisse tandis que des salariés, eux, paient les pots cassés".

François Bayrou, en campagne électorale à Tours, s'est lui prononcé sur l'adoption d'une "loi de moralisation de la vie économique", censée mettre fin à "des dérives difficilement acceptables". Selon le candidat de l'UDF, cette loi "obligera à ce que ces avantages soient décidés en assemblée générale de manière à ce que tout le monde en soit informé".

Un encadrement législatif également proposé par le candidat altermondialiste José Bové, qui préconise la création d'une "commission d'enquête parlementaire sur les patrons voyous".

Autre réaction politique: celle du candidat de la LCR à la présidentielle Olivier Besancenot qui a jugé le montant des indemnités versées à l'ex-PDG d'Airbus "stupéfiant" et "inadmissible", réclamant "une autre répartition des richesses", notamment pour augmenter les salaires.

Frédéric Nihous, candidat de Chasse Pêche Nature et Tradition a pour sa part jugé sur France Inter "particulièrement choquant" le montant des indemnités versées à Noël Forgeard, dénonçant des "grosses primes qui ne se justifient pas du tout".

Ces réactions font suite à celle de Marie-George Buffet, candidate PCF à l'Elysée, qui a fustigé mardi dans un communiqué la "prime au mauvais patron", se demandant "comment une société peut accorder une telle prime à un patron dont tout le monde s'accorde sur la désastreuse gestion, alors que dans le même temps, les salariés qui ont créé les richesses se voient contraints à un plan social".

Auparavant, le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, avait déclaré vendredi dans un entretien sur BFM TV que Noël Forgeard avait "une part de responsabilité" dans les difficultés actuelles d'EADS. Revenant plus généralement sur le cas des indemnités de départ accordées aux anciens PDG, il a déploré l'absence de contrôle moral et politique sur de tels niveaux de rémunération.


Serge Tchuruk a touché 8,2 millions d'euros en 2006
L'ancien président d'Alcatel, devenu président du conseil d'administration d'Alcatel-Lucent, a touché une indemnité de départ de ses fonctions exécutives de 5,7 millions d'euros en 2006, à laquelle il faut ajouter une rémunération de 1,4 million d'euros de salaire fixe et 1,1 million d'euros de part variable. Il dispose de plus de 236.000 actions Alcatel-Lucent d'une valeur de près de 2,1 millions d'euros. L'ex-patron bénéficie des termes du contrat signé avec Alcatel à son arrivée en 1995 à la tête de l'entreprise. En onze ans, l'action Alcatel a cependant perdu près 30% de sa valeur.
Revenir en haut Aller en bas
https://ragondin.actifforum.com
po
Vieille nana
po

Nombre de messages : 747
Localisation : paeuriss , bwive, strenkels
Date d'inscription : 18/11/2005

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyMer 11 Avr - 14:28

Google Earth cartographie les violences au Darfour
Le moteur de recherche Internet et le musée du Mémorial de l'Holocauste des Etats-Unis lancent un système de cartographie en ligne consacré au Darfour. Le but : apporter la preuve des atrocités commises dans cette région du Soudan, explique le Los Angeles Times.


Vue aérienne d'un village détruit au Darfour
DR


Google, dont le slogan est "Don't Be Evil" (Ne sois pas malfaisant), vient de lancer une opération ostensiblement conforme à cette devise.
Sur une image du globe réalisée avec Google Earth, le programme de cartographie par satellite, on voit une vaste zone orange se dessiner en Afrique centrale. Zoomez dessus : les mots "crise du Darfour" apparaissent et de petites flammes indiquent les 1 600 villages détruits lors des combats qui opposent les milices gouvernementales aux rebelles et qui ont fait plus de 200 000 morts.

Ce programme est né d'une collaboration avec le United States Holocaust Memorial Museum. Le musée espère que cette technologie, qui n'était pas disponible lors des crises humanitaires passées, pourra faire comprendre au public la souffrance qui règne au Darfour, une région isolée du Soudan.

"Ce projet permettra à des gens du monde entier de localiser et de visualiser avec une grande précision à la fois les événements qui se déroulent au Darfour et les millions de personnes qui en sont victimes", explique Sara J. Bloomfield, la directrice du musée.

Conçu par Andria Ruben McCool, dont la famille, d'origine allemande, compte plusieurs rescapés de l'Holocauste, le projet utilise des images satellite et des photos, des vidéos et autres documents téléchargeables fournis par l'Initiative pour la prévention des génocides du musée. Il a pour objectif de transporter le spectateur au cœur même de la crise du Darfour, droit sur les vestiges de milliers de cases brûlées.

"Les gens ne savent pas où est le Darfour, alors c'est la première chose à régler… On prend cet événement dont on parle aux infos et on lui donne une réalité", explique la conceptrice. Mme McCool, 39 ans, a lancé ce projet il y a deux ans alors qu'elle travaillait pour Google Earth. Google autorise ses employés à consacrer 20 % de leur temps de travail à des projets personnels et Mme McCool a jugé que le logiciel de cartographie serait un outil idéal pour attirer l'attention des gens sur le Darfour.

Elle a contacté le musée de l'Holocauste. Celui-ci a compris le potentiel que présentait cette technologie et utilise désormais Google Earth sur son site (www.ushmm.org) pour indiquer les sites de l'Holocauste en Europe.

"En combinant ainsi cette imagerie par satellite avec les données recueillies au sol, nous espérons que les gens auront plus de mal à rester les bras croisés en cas de génocide", conclut Lawrence Swiader, le responsable des informations du musée.




Jim Puzzanghera
Los Angeles Times
Revenir en haut Aller en bas
https://ragondin.actifforum.com
Sonic
Rondoudou
Rondoudou
Sonic

Nombre de messages : 173
Age : 36
Localisation : Limoges, devant mon PC (a priori...)
Date d'inscription : 05/01/2006

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyVen 20 Avr - 3:23

bon allez juste pour le fun :

qui a tout lu ?
Revenir en haut Aller en bas
po
Vieille nana
po

Nombre de messages : 747
Localisation : paeuriss , bwive, strenkels
Date d'inscription : 18/11/2005

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyVen 20 Avr - 3:25

moi
Revenir en haut Aller en bas
https://ragondin.actifforum.com
Sonic
Rondoudou
Rondoudou
Sonic

Nombre de messages : 173
Age : 36
Localisation : Limoges, devant mon PC (a priori...)
Date d'inscription : 05/01/2006

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyVen 20 Avr - 3:30

naon serieux ? Suspect Suspect
j'te crois pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
po
Vieille nana
po

Nombre de messages : 747
Localisation : paeuriss , bwive, strenkels
Date d'inscription : 18/11/2005

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyVen 20 Avr - 3:35

si
Revenir en haut Aller en bas
https://ragondin.actifforum.com
Sonic
Rondoudou
Rondoudou
Sonic

Nombre de messages : 173
Age : 36
Localisation : Limoges, devant mon PC (a priori...)
Date d'inscription : 05/01/2006

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyVen 20 Avr - 3:36

ça peut durer longtemps ...

si tu veux chattez viens sur gablly
Revenir en haut Aller en bas
po
Vieille nana
po

Nombre de messages : 747
Localisation : paeuriss , bwive, strenkels
Date d'inscription : 18/11/2005

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyVen 20 Avr - 3:42

bah .. merci mais je viens d eme lver et j'ai 60 pages a resumer pour ce soir ...nolifatol pedt deux semaines Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Cry
Revenir en haut Aller en bas
https://ragondin.actifforum.com
Sonic
Rondoudou
Rondoudou
Sonic

Nombre de messages : 173
Age : 36
Localisation : Limoges, devant mon PC (a priori...)
Date d'inscription : 05/01/2006

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyVen 20 Avr - 3:47

tiens ça c'est marrant !!!
Revenir en haut Aller en bas
gaborange
Orange power
gaborange

Nombre de messages : 115
Localisation : paris
Date d'inscription : 25/11/2005

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyVen 20 Avr - 4:41

moi j'ai pas eu le courage de tout lire Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Sonic
Rondoudou
Rondoudou
Sonic

Nombre de messages : 173
Age : 36
Localisation : Limoges, devant mon PC (a priori...)
Date d'inscription : 05/01/2006

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyVen 20 Avr - 6:18

petite joueuse !!
quand il s'agit de lire des article inutil (cf les languettes) y a du monde mais sorti de ça .... pfuit ! plus personne !!!!


bravo !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
po
Vieille nana
po

Nombre de messages : 747
Localisation : paeuriss , bwive, strenkels
Date d'inscription : 18/11/2005

Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles EmptyMar 24 Avr - 3:41

bouh et dire que j'etait toute contente de deguster mes fraises made in franprix !

Claude-Marie Vadrot
Politis jeudi 12 avril 2007


Non seulement les fraises importées d'Espagne n'ont aucun goût, mais elles représentent une catastrophe environnementale et sanitaire. Voici de quoi vous en dégoûter à tout jamais…

D'ici à la mi-juin, la France aura importé d'Espagne plus de 83 000 tonnes de fraises [1]. Enfin, si on peut appeler « fraises » ces gros trucs rouges, encore verts près de la queue car cueillis avant d'être mûrs, et ressemblant à des tomates. Avec d'ailleurs à peu près le goût des tomates... Si le seul problème posé par ces fruits était leur fadeur, après tout, seuls les consommateurs piégés pourraient se plaindre d'avoir acheté un produit qui se brade actuellement entre deux et trois euros le kilo sur les marchés et dans les grandes surfaces, après avoir parcouru 1 500 km en camion. À dix tonnes en moyenne parvéhicule, ils sont 16 000 par an à faire un parcours valant son pesant de fraises en CO2 et autres gaz d'échappement. Car la quasi-totalité de ces fruits poussent dans le sud de l'Andalousie, sur les limites du parc national de Doñana, près du delta du Guadalquivir, l'une des plus fabuleuses réserves d'oiseaux migrateurs et nicheurs d'Europe.

Il aura fallu qu'une équipe d'enquêteurs du WWF-France s'intéresse à la marée montante de cette fraise hors saison pour que soit révélée l'aberration écologique de cette production qui étouffe la fraise française (dont une partie, d'ailleurs, ne pousse pas dans de meilleures conditions écologiques). Ce qu'ont découvert les envoyés spéciaux du WWF, et que confirment les écologistes espagnols, illustre la mondialisation bon marché.

Cette agriculture couvre près de six mille hectares, dont une bonne centaine empiètent déjà en toute illégalité (tolérée) sur le parc national. Officiellement, 60 % de ces cultures seulement sont autorisées ; les autres sont des extensions « sauvages » sur lesquelles le pouvoir régional ferme les yeux en dépit des protestations des écologistes. Les fraisiers destinés à cette production, bien qu'il s'agisse d'une plante vivace productive plusieurs années, sont détruits chaque année. Pour donner des fraises hors saison, les plants produits in vitro sont placés en plein été dans des frigos qui simulent l'hiver, pour avancer leur production. À l'automne, la terre sableuse est nettoyée et stérilisée, et la microfaune détruite avec du bromure de méthyl et de la chloropicrine. Le premier est un poison violent interdit par le protocole de Montréal sur les gaz attaquant la couche d'ozone, signé en 1987 (dernier délai en 2005) ; le second, composé de chlore et d'ammoniaque, est aussi un poisondangereux : il bloque les alvéoles pulmonaires en entraînant de violentes douleurs.

Qui s'en soucie ? La plupart des producteurs de fraises andalouses emploient une main-d'oeuvre marocaine, des saisonniers ou des sans-papiers sous-payés et logés dans des conditions précaires, qui se réchauffent le soir en brûlant les résidus des serres en plastique recouvrant les fraisiers au coeur de l'hiver... Un écologiste de la région raconte l'explosion de maladies pulmonaires et d'affections de la peau.
Les plants poussent sur un plastique noir et reçoivent une irrigation qui transporte des engrais, des pesticides et des fongicides. Les cultures sont alimentées en eau par des forages dont la moitié ont été installés de façon illégale, et dont 80 % tirent plus d'eau qu'ils ne sont autorisés à le faire : en moyenne 4 500 m3 par hectare.

Ce qui transforme en savane sèche une partie de cette région d'Andalousie, entraîne l'exode des oiseaux migrateurs et la disparition des derniers lynx pardel, petits carnivores dont il ne reste plus qu'une trentaine dans la région, leur seule nourriture, les lapins, étant en voie de disparition. Comme la forêt, dont 2 000 hectares ont été rasés pour faire place aux fraisiers.
La saison est terminée au début du mois de juin. Les cinq mille tonnes de plastique sont soit emportées par le vent, soit enfouies n'importe où, soit brûlées sur place. Et les ouvriers agricoles sont priés de retourner chez eux ou de s'exiler ailleurs en Espagne, pour se faire soigner à leurs frais après avoir respiré des produits nocifs.

La production et l'exportation de la fraise espagnole, l'essentiel étant vendu avant la fin de l'hiver et en avril, représente ce qu'il y a de moins durable comme agriculture, et bouleverse ce qui demeure dans l'esprit du public comme notion de saison. Quand la région sera ravagée et la production trop onéreuse, elle sera transférée au Maroc, où les industriels espagnols de la fraise commencent à s'installer. Avant de venir de Chine, d'où sont déjà importées des pommes encore plus traitées que les pommes françaises...
Revenir en haut Aller en bas
https://ragondin.actifforum.com
Contenu sponsorisé




Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty
MessageSujet: Re: Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles   Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monde , c'est vraiment de la merde/actualités/nouvelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS :: COULTOURE :: les debats des gens-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser